AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le patrimoine minier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mer 10 Fév 2016 - 12:07


Toujours à Boussu-bois,Le puits n°5 de la société anonyme des charbonnages Unis de l'Ouest de Mons
Dit:Sentinelle.
Début d'exploitation: 4 août 1827
Fermé le 30 septembre 1961
Une maquette de ce puits  a été représentée lors de l'exposition universelle d'Anvers en 1894.
Le 25 mai 1946, un éboulement provoque la mort de 3 mineurs dont un prisonnier de guerre allemand.
Le 4 novembre 1955, une venue d'eau inonde la plus grande partie du puits et provoque l'arrêt momentané de l'extraction.

Sur ces deux photos, nous voyons le transporteur aérien acheminant le charbon au triage central de Vedette.
Sur le damage <<damâche>> = la surface du charbonnage,nous observons souvent  des wagons en bois,servant aux transports du charbon.,ils portaient le nom de <<caisses>> .
Les habitations se trouvaient  parfois près de la mine.
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Jeu 11 Fév 2016 - 12:32


Charbonnage <<Sentinnelle>> vue sous un autre angle.Année 1920.
A droite la fin du transporteur aérien d'où les berlines repartiront vers le triage de <<Vedette>>

Baraquements du charbonnage qui abritent de nombreux ouvriers mineurs italiens.Année 1950.

Une petite <<baraque>> avec toiture en tôles ondulées.

La cité St Antoine avec le charbonnage dans le fond.
Ces habitations en préfabriqués furent construites à la hâte pour les mineurs italiens.Année 1950.
Après la seconde guerre mondiale ,et la reconstruction du pays l'industrie du charbon avait besoin de main- d'oeuvre.
A l'époque le charbon était la seule resource présente pour le chauffage ,la production de l'électricité,les acièries et les transports.
Des prisonniers allemands +/- 45.900 contibuérent au redressement des charbonnages belges.(3-4 années).
Ces prisonniers furent libérés en 1947/1948.Certains d'entre eux restèrent en Belgique .
Après ce départ massif ,le gouvernement belge décida de faire appel à de la main-d'oeuvre étrangère.
( il faut   souligner que de nombreux mineurs belges n'étaient plus motivés  à reprendre le travail dans les mines).
Les italiens (sur base de volontariat) constituèrent avec l'accord des gouvernements respectifs la resource principale de cette main -d'oeuvre indispensable à la relance de l'industrie charbonnière.
Ils furent 46.000 à venir chez nous.

Je dédicace cette belle image à une amie fidèle du forum.
Un coquet foyer de mineur.
La table est mise,l'enfant termine ses devoirs,on attend plus que le retour du père d'el fosse

.
Revenir en haut Aller en bas
José
Tortue volante


Nombre de messages : 123
Age : 63
Localisation : CHARLEROI
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Jeu 11 Fév 2016 - 18:44

Tonton,
Toujours agréable de voir les photos que tu publies et de lire les commentaires associés.
Bonne continuation
.
Revenir en haut Aller en bas
christo59
vieux fossile


Nombre de messages : 1014
Age : 57
Localisation : Hainaut, Belgique
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Jeu 11 Fév 2016 - 19:18

Magnifiques documents, merci tonton
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mer 2 Mar 2016 - 10:50

Toujours à Boussu Bois

Puits n°10 de la Société  Anonyme des charbonnages Unis de l'Ouest de Mons.
Dit VEDETTE.
Début de l'exploitation le 4 février 1832.
Fermé le 22 décembre 1931 après 99 années d'exploitation.
Après la guerre ,d'importants travaux de modernisation seront entrepris sur le site dans le but de centraliser l'extraction des puits St Antoine,Sentinelle et Ste Catherine.
Sur cette belle photo de l'entrée du charbonnage nous voyons le tranporteur aérien avec à droite une plate forme grillagée sécurisant la route qui passe en dessous (risque de chutes de pierres ou de gaillettes de charbon).
La haute cheminée de forme carrée crachant une fumée noire.


A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mer 2 Mar 2016 - 11:35


Cette ancienne carte postale est considérée comme une des plus belles photos consacrées aux charbonnages borains.(début 20°m siècle).
Elle nous montre l'encagement du puits et la sortie par des hiercheuses de berlines remplies de charbon.
Les berlines sortent des 2 côtés de la cage.
Ce puits avait été agrandi afin de permettre l'utilisation simultanée de quatre cages.
Au moment de la crise charbonnière des études prouvent que ce puits est toujours rentable.
Des sondages  effectués en 1961 donnent de bons résultats ,les réserves estimées sont d'un total de 5.583.650 tonnes de charbon disposé dans une veine très régulière d'une hauteur de 2,4 mètres à 3.6mètres.
Cette veine est exceptionnelle pour un charbonnage borain.
La fosse vedette ne sera pas réouverte et les installations rénovées seront rasées.
Je me suis rendu sur le terrain,véritable jungle avec de nombreux arbrisseaux épineux de hautes herbes,des ronces*  ,je nai pas retrouvé les emplacements des puits mais j'essayerai de m'y rendre à nouveau,en passant par l'arrière des maisons *(je ne renonce pas) .
Capteur pour la sortie de grisou.

Des socles qui supportaient les pylônes du transporteur aérien menant ici vers le terril Saint Antoine que nous apercevons dans le fond.
..
A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mer 2 Mar 2016 - 12:15

Quelques mots sur la vie à la fosse.
Dans chaque siège de charbonnage il y avait une << Wardresse >> qui dirigeait le personnel de nettoyage des locaux celle-ci donnait parfois les premiers soins aux malades et aux blessés.
Wardresse signifie <<garderesse>> venant du verbe<< Warder>> = garder. (langage minier).
Il y avait aussi le <<warde>> dit garde fosse, triste personnage que celui-ci.
Il avait en effet le rôle de surveillance ,il contrôlait la présence des malades à leur domicile entre le lever et le coucher du soleil.
Il arrivait toujours à l'improviste chez le mineur malade qui devait être chez lui au lit ou dans un fauteuil avec surtout les mains propres.
Le mineur pouvait avoir de gros ennuis s'il se faisait prendre par exemple arrosant ses légumes au jardinet .
A la mine le <<warde>> avait aussi la mission de surveiller les ouvriers à la remontée afin de voir si l'un ou l'autre n'emportait pas dans sa musette un morceau de charbon ,un bout de bois, un boulon...
En cas d'infraction ,il y avait automatiquement une perte d'un cinquième du salaire journalier.
Idem pour des fautes techniques, d'erreurs ou d'arrêt du travail avant l'heure.

Revenir en haut Aller en bas
un ange qui passe
Bivalve evolué


Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 31/08/2015

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Jeu 3 Mar 2016 - 11:23

Je m'endormirai moins bête ce soir car je ne connaissais pas cette "milice" de la mine Wink il valait mieux en effet ne pas être surpris à jardiner car 1/5 du salaire ça rigolait pas pale

J'espère que tu trouveras les tombes des puits Wink

Revenir en haut Aller en bas
christo59
vieux fossile


Nombre de messages : 1014
Age : 57
Localisation : Hainaut, Belgique
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 7 Mar 2016 - 18:53

Les enquêtes de tonton JC font penser aux belles histoires de l'oncle Paul de notre jeunesse....
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mer 30 Mar 2016 - 10:21

Comme je le relatais plus haut, de nombreux prisonniers de guerre allemands contribuèrent au redressement des charbonnages jusqu'en 1948.






La photo nous montre un ensemble de constructions qui abritaient les prisonniers travaillant au charbonnage <<les Sartys >> à Hensies Pommeroeul.
Puits<<Les Sartys >>
Salle des machines de ce puits(dans le fond la machine d'extraction on y voit les câbles).

Turbo compresseur et le vaste tableau des commandes électriques des différentes machines.
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Ven 15 Avr 2016 - 11:16

Charbonnage de L'AVALERESSE  à Dour
Puits N°5 et n° 6

Je me suis rendu sur cet ancien  site qui est entièrement rasé.
Il se situe dans le bois de St Ghislain à 300 mètres du puits n°1 (Sauwartan voir page 1 pour ce puits)




Historique
Le charbonnage a fermé en 1932 et se situait dans le bois de St Ghislain.
Il fut entièrement rasé par m'éprise lors d'un bombardement allié en 1944.
A 9 kilomètres de là se situe la ville de St Ghislain avec son importante gare de triage.
Une vague d'avions a confondu bois de St Ghislain avec gare de St Ghislain.
En prévision du débarquement de juin 44 ,il fallait paralyser les transports. 80 objectifs  furent désignés en Belgique, avec principalement des gares.
Le 1 mai 1944 l'aviation alliée (américains) bombarde la gare de triage de St Ghislain( à la grosse louche!!)
Objectifs , les remise à locomotives , matériels de guerre ,stock de munitions ....
La gare ne subira que de minimes dégâts, par contre la ville sera détruite à 60%.
Il n'y eut qu'une dizaine de victimes le bourgmestre ayant fait évacuer la ville auparavant, par contre  à Tertre le village voisin une bombe tomba sur un orphelinat faisant 60 victimes.



J'ai retrouvé les emplacements des 2 puits qui se trouvent à  5 mètres l'un de l'autre ce qui est rare.
L'endroit est assez dangereux car il subsiste toujours des émanations de gaz.
Le nom L' AVALERESSE ou ( AVAL'RESSE en patois) nom féminin signifie<< puits de mine en forage>>.
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 25 Avr 2016 - 10:58


Un petit retour au charbonnage d'Hensies- Pommeroeul.
Charbonnage des SARTIS.
Quelques nouvelles photos.

A proximité des bâtiments le canal.
Le siège vu prise du canal avec grue pour le chargement des péniches
Entrée du site.

Les installations de surface.

La centrale électrique.
Les besoins en énergie furent couvert par des moyens autonomes.
A la création du siège il y avait 10 chaudières multitubulaires de 250m2 de surface de chauffe.
Economiseurs et surchauffeurs 3.600 Kgs de vapeur par heure.
Ces chaudières alimentaient 2 groupes turbo-alternateurs de 3000 volts + 2 groupes turbo-compresseurs ,capables de refouler à la pression de 7 Kgs effectifs un débit de 250m3 d'air aspiré par minute.
Par la suite deux nouvelles chaudières produiront chacune 5.500Kgs de vapeur.
Afin d'étendre la production année 1931 une nouvelle chaudière avec foyer au charbon pulvérisé était capable de débiter 43.500 kgs de vapeur /heure.
Les besoins en air comprimé augmentant sans cesse ,une nouvelle unité sera capable d'aspirer 450m3
d'air/minute.
Jusqu'à la fermeture du siège( il y a 40 ans aujourd'hui) de nouvelles installations furent mises en places avec des chaudières débitant 80Tonnes /heure de vapeur.
Ecolo avant l'heure ,les fumées des chaudières sont dépoussiérées dans des filtres et les suies réinjectées dans les chaudières.

Les tableaux électriques.
suite...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 25 Avr 2016 - 11:20

Dans les profondeurs de la fosse des SARTIS
Une taille avec soutènements hydrauliques avec transporteurs à courroie évacuant le charbon.

Petite locomotive diesel dans un bouveau.

Remise pour les locomotives.

Encagement automatique aux accrochages

Et les anciennes écuries.
Suite...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 25 Avr 2016 - 12:07

Retour en surface,

Culbutage des berlines.
Les wagonnets de charbon sont culbutés sur des cribles à rouleaux permettant le classement en trois catégories :  le 0/80mm,le 80/120mm et le 120mm et plus.
Les schistes sont  culbutés sur un transporteur métallique et évacués pour le remblayage.
Les différentes catégories de charbon sont étalées sur des transporteurs pour être épierrées à la main.
Il y avait aussi une fabrique de briquettes et de boulets


Presse à boulets.

Transport des boulets.

Presse à briquettes.

Une ancienne <<berotte>>. A l'avant plan une briquette de charbon marquée H-P (Hensies-Pommeroeul)
ainsi qu'une manne en osier remplie de gailletes


Un des puits des SARTIS avec l'année de fermeture 1976 il y a quarante ans.
Non loin des Sartis un autre charbonnage appartenant à la même société fut érigé Il s'agit du siège <<Louis Lambert>> un petit article suivra.
Revenir en haut Aller en bas
christo59
vieux fossile


Nombre de messages : 1014
Age : 57
Localisation : Hainaut, Belgique
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Dim 1 Mai 2016 - 11:55

toujours aussi instructif
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Dim 1 Mai 2016 - 19:07


Les SARTIS et l'imposante centrale électrique.

La salle des pendus avec la tuyauterie amenant L'air chaud et l'eau chaude pour les douches.



D'anciennes fiches de fournitures les prix sont en franc belge.

Un seul bâtiment abritait les bureaux de la direction ,les  bureaux techniques ,les services sociaux ,les locaux de l'infirmerie et des services sanitaires, un< inhalarium >avec salle de désinfection et de repos ,une salle de radiographie etc...

Salle des premiers soins.

Il y avait également pour les familles de mineurs  un service de médecine infantile.
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Dim 1 Mai 2016 - 20:00

Non loin du siège des SARTYS un puits d'importance secondaire et dépendant de ce siège sera mis en activité en 1926. Le siège dit<<< Louis Lambert>>


Deux  chevalements métalliques  puits n°2 équipé de deux molettes de 6mètres de diamètre à une hauteur de 30 mètres ,le puits n°2 bis avec molettes de 6 mètres de diamètre placée à 29 mètres de hauteur.
Les recettes des 2 puits sont placées au niveau du sol et les berlines acheminées vers le siège des Sartys par trainage à câble sans fin.

Centrale électrique du siège Louis Lambert.

La salle des pompes ,l'exhaure n'était pas importante pour ce siège +/- 150m3 par jour.

Les voies pour les locomotives.

Les bouveaux sont maçonnés de petits claveaux.

Installation des commandes électriques.
Le siège <<Louis-Lambert>> se caractérisait par une très grande régularité du gisement facilitant ainsi l'exploitation.
Coup de grisou :le 21 septembre 1938 faisant 5 victimes.
Le charbonnage fermera le 9 septembre 1966.
























ys sera
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 23 Mai 2016 - 12:15

Le métier de mineur ,

L'histoire de ce métier est une longue suite d'efforts incessants ,de sacrifices individuels et collectifs, qui fait honneur aux hommes de la profession, morts et vivants.(A Viseux ancien mineur extrait d'un discours en 1970).
Ce métier est et reste un métier dur, et demande toujours qu'on 'sy donne entièrement.
Ce métier est pénible ,le mineur travaillait souvent dans des conditions inconfortables.
Les poussières de charbon et de schiste constituaient un ennemi sournois.
Ces particules fines en suspension dans l'air sont en effet dangereuses à deux titres ;celles de charbon peuvent provoquer une explosion; c'est le coup de poussière aussi mortel que le grisou.
Les autres sont responsables de la terrible maladie la silicose engorgeant les poumons et étouffant petit à petit le houilleur.Mais , d'autres maux faisaient souffrir les travailleurs.
Le rhumatisme avec ses douleurs articulaires ,osseuses et musculaires  générées par les contrastes de températures et surtout par la position du mineur dans les travaux en  veines et en tailles ainsi que par la manipulation d'outils le pic et le marteau pic et ses vibrations sans oublier le bruit.
La surdité était fort répandue ainsi que les problèmes dus à la faible lumière le  clignement perpétuel des yeux ,le nystagmus causé par une lésion de l'oeil.
D'autres problèmes guettaient le mineur de fond ,je vous en donne une petite liste.
Les chutes de pierres provenant du toit .(fractures des membres)
Blessures par outils tranchants
Blessures aux mains et aux pieds occasionnées par les wagonnets en mouvements.
Effondrement et ensevelissement de chantier.
Electrocution, accidents de cage ,accidents suite aux minages ,contaminations par l'oxyde de carbone ,acide carbonique (après déflagration d"explosifs etc...
Asphyxies diverses .Et, parfois des coups de pieds ou des morsures des chevaux amenant le tétanos.

Ces rudes travailleurs sont équipés de nombreuse protections ,ils avaient une tâche difficile celle de dégager toutes les pierres, les stériles dans les tailles.

Salle de radiologie du charbonnage <les SARTYS>.




Divers documents (blessures ,maladies...)

La clinique de Warquignies (Boussu-Bois).
Construite pour recevoir les mineurs malades des poumons et ceux victimes d'accidents fréquents à l'époque des charbonnages (inaugurée en 1926) est financée par la Caisse d'Assurance des Charbonnages du couchant de Mons.

Salle des fractures.

Une chambre pouvait contenir plus d'une vingtaine de  lits.



On remarque sur le toit une croix rouge ,peinte durant la seconde guerre mondiale, afin d'attirer l'attention des pilotes sur la destination de l' édifice.
La clinique se trouvant à+/- 6 kilomètres de la gare de  st-Ghislain bombardée en 1944.

Petite histoire liée à cette clinique .
Mon voisin, qui pendant la guerre faisait partie d'un mouvement de résistance (L'armée blanche*) me racontait lorsque j'étais adolescent que suite à une intervention armée  l'un d'eux avait été  blessé grièvement et amené pour être soigné à la  clinique située en pleine campagne .Il était nécessaire de récupérer le blessé avant son rétablissement et son interrogatoire.
Ils réussirent à évacuer celui-ci  en grimpant la  façade extérieure ,entrant dans la chambre et l' évacuant
le long de celle-ci. L'opération fut une réussite totale.
* Armée blanche !! Les alliée avaient pour habitude de larguer pour la résistance des armes et aussi des habits blancs ce qui est totalement aberrant le blanc étant bien visible la nuit!!.

Une autre petite histoire.

Il y eut un jour des cris et des pleurs dans cette clinique.
C'était un beau jour  du mois d'octobre 1950, un mardi je pense ,je naissais tout simplement. salut

La clinique devenue hôpital de Warquignies  c'est agrandie par l'adjonction de trois ailes avec en sous sol des installations et tous les appareillages ultra modernes nécessaires pour tous les soins médicaux , chirurgicaux ainsi que des salles d' accouchements. Une aile est toujours consacrée aux maladies pulmonaires



 













.
Revenir en haut Aller en bas
Michel Defoy
Oursin polaire


Nombre de messages : 211
Age : 62
Localisation : Ciney
Date d'inscription : 11/06/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 23 Mai 2016 - 18:01

Toujours aussi intéressant ce reportage sur les mines de charbon.
Merci Jicé de partager ta documentation
Michel
Revenir en haut Aller en bas
christo59
vieux fossile


Nombre de messages : 1014
Age : 57
Localisation : Hainaut, Belgique
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mar 24 Mai 2016 - 22:03

Voilà l'explication a cet envoutement minier, la clinique devait être hantée....
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Jeu 2 Juin 2016 - 15:58

Petit retour en arrière avec quelques photos des charbonnages de Bernissart( voir page 4).

Le puits n°4 se trouvait à 500mètres du puits n°3 diamètre 3.3m profondeur 280mètres.
Le charbon était remonté par des cages carrées ,celles-ci pouvaient contenir 4 berlines.
Photo datée juillet 1911.

Une autre photo de ce puits n°4 dit<< Ste Catherine >>datée août 1908
Ce puits moderne pour l'époque ,était muni d'échelles de sauvetages sur toute sa profondeur.
L'activité cessera vers 1915.

La petite locomotive qui reliait les différents sites.

Les petites maisons de la cité ouvrière vers 1908.
A droite on remarque un bâtiment peut-être le puits n°5 servant d'aération.

Le puits n°3   c'est dans ce puits qu'en avril 1878,le mineur Jules Créteur découvre lors du creusement d'un boyau, une énorme quantité d'os fossiles ; les fameux IGUANODONS BERNISSARTENTIS.( les squelettes mesurent 4.5 mètres de hauteur et 10 mètres de la tête à la queue.
Ces fossiles gisaient là depuis cent vingt-cinq millions d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Jeu 2 Juin 2016 - 16:47





Iguanodon Bernissartensis.
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Ven 3 Juin 2016 - 17:00

Je vous laisse le lien du musée de l'iguanodon.

www.bernissart.be/musee

voir musée salle principale.
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mer 29 Juin 2016 - 10:05


J'ai trouvé une rare photo datée de 1910 du puits n°5 Bois de Saint Ghislain.(voir plus haut)
dit L'Avaleresse
Complètement rasé après le bombardement du premier mai 1944 la zone fut entièrement nivelée.
La végétation colonise ce qui reste des quelques ruines encore apparentes
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mer 29 Juin 2016 - 10:35




Pâturages le puits n°10 de la compagnie des charbonnages belges.
Dit 10 de Grisoeul.
Ce charbonnage possédait la plus haute cheminée de tous les puits du borinage.
Historique;
En 1781,un incendie y fait 6 victimes.
En 1884 ,un coup d'eau provoque la mort d'une jeune fille .Après quatre jours de recherche les sauveteurs localisent et ramènent cinq  survivants. Ceux-ci ont erré sans lumière, au hasard des galeries sans aucune notion du temps.
Aussitôt arrivés à la surface,la première chose que ces hommes demandent ,avant l'eau et de la nourriture c'est une pipe et du tabac.
La production était amenée par chemin de fer vers le charbonnage du Grand Trait à Frameries.
Il fermera le 28 mai 1960.
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1409
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mer 29 Juin 2016 - 11:18



Frameries :Puits n°3 de la compagnie des charbonnages Belges.
Dit :Grand Trait.
En 1866,l'explosion d'une mine dans une galerie provoquera la mort de 14 mineurs.
Plusieurs coups de grisou:
Le 14 août 1876 :4 morts
Le 1 octobre 1936:32 morts
Le 1 novembre 1939:12 morts.
Il fermera le 27 décembre 1958.
La production du charbon venant du puits n°10 de Grisoeuil arrivait par chemin de fer vers le lavoir du Grand-Trait. Ce lavoir traitait donc le charbon des 2 fosses.
Entretemps le charbonnage du Crachet situé un peu plus bas avait un nouveau lavoir plus performant.
Il fut décidé d'amener la production des 2 sites vers ces nouvelles installations de Crachet.
La traversée du village n'étant pas envisageable une liaison par tunnel fut retenue.
La différence de niveau Crachet /Grand Trait était de 54 mètres.
( je vous invite à descendre dans ce tunnel non pas à 1000mètres comme notre ami Bricoleur mais quand même un peu plus profondément que dans sa cave).




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Aujourd'hui à 7:40

Revenir en haut Aller en bas
 
le patrimoine minier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Patrimoine minier
» Le numéro 26 de la revue Histoire et Patrimoine de la commune de Mouchamps
» Le bassin houiller de la Loire
» le patrimoine minier
» Journées du Patrimoine, Montpellier, le Peyrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fossiles et Mineraux :: Pour en savoir plus.... :: Patrimoine minier-
Sauter vers: