AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Traitement des fossiles pyriteux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LutetienLibéré
Schyzaster pointu


Nombre de messages: 743
Age: 55
Localisation: Paris - banlieue sud
Date d'inscription: 10/11/2004

MessageSujet: Traitement des fossiles pyriteux   Dim 15 Oct 2006 - 18:13

Trouvé cet article sur internet :

TREATING PYRITE FOSSILS

USE OF ETHANOLAMINE THIOGLYCOLLATE
IN THE CONSERVATION OF PYRITIZED FOSSILS

by LORRAINE CORNISH and ADRIAN DOYLE

http://www.discoveringfossils.co.uk/Pyritetreatment.htm

L'article est en anglais, j'en ai fait une traduction partielle.
Le traitement des fossiles pyriteux qui ont commencé à se décomposer ne semble pas franchement évident, en tout cas ce qui est sûr c'est que nos trouvailles ne doivent pas être nettoyées à l'eau et doivent être conservées à l'abri de l'humidité.


------------------

La déterioration ou même la décomposition complète des fossiles pyriteux par oxydation est un problème classique dans de nombreuses collections. De nombreux traitements de conservation ont été décrits (Rixon 1976). Howie (1977) a fait une revue de ces techniques de même que celle de nombreuses hypothèses présentées pour expliquer le processus de décomposition, et a démontré que la déstructuration de la pyrite dans les environnement de rangement ou d’exposition débute uniquement à cause d’une humidité relative élevée. Howie (1979) a également démontré que lorsque des specimens contenant de la pyrite réactive (par exemple à structure micro-cristalline) sont exposés à une humidité relative supérieure à 60 %, une déterioration visible due à l’oxydation peut survenir en quelques semaines.

La pratique qui consiste à isoler de l’air la surface des specimens par une couche de laque ou de résine est considérée maintenant comme inneficace car ces couches sont perméables à l’oxygène et à la vapeur d’eau. […] Il est conseiilé de retirer le plus possible de cette couche pour exposer la surface du specimen a un retraitement efficace. […]


Ethanolamine thioglycollate

Ce produit a trois caractéristiques importantes pour la conservation des fossiles pyriteux :

1- l’ethanolamine est alcaline et en solution va réagir en supprimant les produits acides de l’oxydation pyriteuse (acide sulfurique)

2- les thioglycollates vont réagir avec les composants ferreux solubles ou insolubles pour donner une solution violette de ferrothioglycollate

3- l’ethanolamine thioglycollate est soluble dans l’ethanol ou l’isopropanol de même que les produits de sa réaction avec ceux de l’oxydation de la pyrite ; de ce fait, le contact de specimens avec des agents réactifs contenant de l’eau, qui peut être cause de dommages, peut être évité

[…] Un avantage majeur de l’utilisation de l’ethanolamine thioglycollate est sa solubilité dans les solvants organiques couplée avec un pH élevé et la solubilité des ferrothioglycollates (de couleur violette) dans les solvants, ce qui en fait un traitement efficace pour la neutralisation et le nettoyage sans eau de la pyrite oxydée.

L’ethanolamine thioglycollate est vendue sous forme de solution aqueuse contenant 40 % d’acide thioglycollique. C’est un liquide alcalin, visqueux, incolore à rose pâle qui peut être mélangé en toutes proportions avec l’eau, l’éthanol ou l’isopropanol. Malgré sa relativement faible toxicité, des précautions doivent être prises lors de son utilisation. La notice de sécurité doit être consultée pour connaître les spécifications détaillées, mais en général son action corrosive nécessite l’utilisation de gants en PVC et de lunettes de protection. Son usage doit être réservé aux zones bien ventilées et de préférence sous une hotte.


Méthode de traitement


Les specimens en cours de décomposition doivent être tout d’abord placés (ainsi que leurs boites et étiquettes) dans un environnement de 40 à 50 % d’humidité relative. Il peut être nécessaire pour cela d’utiliser un produit dessicant. Examiner ensuite les specimens pour déterminer leur état général. Si un specimen est très friable, alors la méthode d’immersion décrite devrait être évitée car elle risque de causer plus de dommages que de bien.

[…] Après nettoyage (à sec), chaque specimen est immergé dans une solution de « methylated spirit » ( ?) ou à défaut d’alcool absolu ou d’isopropanol anhydre, comprenant 2 à 5 % d’ethanolamine thioglycollate. La concentration la plus élevée est utilisée sur les specimen les plus oxydés. Les faibles quantités d’eau présentes dans la solution ne sont pas suffisantes pour endommager les specimens lors du traitement. Un gobelet en verre est idéal pour pouvoir observer la réaction et l’état général du specimen. La solution d’ethanolamine thioglycollate doit recouvrir de 5 à 6 cm le specimen pour assurer une dilution adéquate de produits de la réaction, et dans l’idéal, le specimen ne devrait pas toucher les parois du gobelet. Chaque immersion doit durer entre 1 et 4 heures selon l’état de décomposition du specimen. La solution incolore va tourner au violet lors de la réaction. Elle doit être changée au maximum au bout de 4 heures pour éviter la formation d’un précipité brun insoluble qui recouvrirait le specimen. Le traitement peut être répété si nécessaire, à condition de nettoyer le specimen à l’alcool absolu entre deux immersions. La durée du nettoyage doit être égale à au moins trois fois celle du traitement pour enlever les produits de la réaction.

Lorsque la réaction a cessé (peu ou plus de formation de complexe ferrothioglycollate violet) le specimen reçoit un nettoyage final et est séché à l’air. […] Les specimen traités doivent ensuite être conservés dans un environnement de faible humidité (40-55 %).
Revenir en haut Aller en bas
http://lutetienlibere.free.fr
LutetienLibéré
Schyzaster pointu


Nombre de messages: 743
Age: 55
Localisation: Paris - banlieue sud
Date d'inscription: 10/11/2004

MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Dim 15 Oct 2006 - 18:20

Ethanolamine thioglycollate est effectivement le produit en vente chez La Trouvaille.
Revenir en haut Aller en bas
http://lutetienlibere.free.fr
LutetienLibéré
Schyzaster pointu


Nombre de messages: 743
Age: 55
Localisation: Paris - banlieue sud
Date d'inscription: 10/11/2004

MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Mar 17 Oct 2006 - 18:34

LutetienLibéré a écrit:
Ethanolamine thioglycollate est effectivement le produit en vente chez La Trouvaille.

Zyva, c'est pas un canular !

Bon, le truc vaut quasi 30 brouzoufs la bouteille, mais est-ce que qqun a testé ?

+ un message à PULSAR, notre chimiste de référence : tu connais ce produit ? est-ce qu'on risque d'y laisser les doigts ou les bronches study ???
Revenir en haut Aller en bas
http://lutetienlibere.free.fr
pulsar
Lemurien australe


Nombre de messages: 273
Localisation: Oise
Date d'inscription: 10/01/2005

MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Mer 18 Oct 2006 - 13:58

Hello mon pote,

je me demandais quand t'allais me sonner ! Twisted Evil

Bon tes bronches ne risqueront pas grand chose. Tu vas en fait diluer un peu de liquide initial dans de l'isopropanol (encore appelé alcool isopropylique, pour faciler sa recherche dans le commerce...), qui certes sent assez fort mais présente une toxicité assez faible. A mon avis, il suffit de faire ça en extérieur.
Ta peau ne craindra pas grand-chose non plus. Certes la solution isopropylique finale sera basique (comme la soude quoi) donc peut attaquer la peau et les yeux, mais elle sera assez diluée et en milieu solvant, non en milieu acqueux, c'est moins dangereux.

Conclusion, tu fais ca dehors avec des lunettes et des gants, et tu ne risqueras rien.


Sinon j'ai bien regardé d'un point de vue chimie ce que tu cites plus haut, c'est ma foi bien argumenté, solide, sérieux, bien pensé, ca doit marcher !
Revenir en haut Aller en bas
LutetienLibéré
Schyzaster pointu


Nombre de messages: 743
Age: 55
Localisation: Paris - banlieue sud
Date d'inscription: 10/11/2004

MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Mer 18 Oct 2006 - 19:24

merci qui ?

merci PULSAR !! cheers

Effectivement, l'article est bien argumenté et cité plusieurs fois dans les références biblio. Reste à savoir si c'est réservé aux musées ou si ça vaut le coup aussi pour nos merdouilles dont les plus grosses ont explosé au premier nettoyage au robinet et dont les petites attendent sournoisement 5 ans ou plus avant de se désintégrer

hein les p'tits chimistes ... quand vous savez pas, vous demandez à PU-PULSE ... c'est un bon !
Revenir en haut Aller en bas
http://lutetienlibere.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Lun 4 Déc 2006 - 13:12

Je viens de faire l'acquisition du produit suivant :
Monoethanolaminthioglycolate 67% (40% TGS)
on peut le diluer avec de l'alcool à bruler à 90° ?
mes ammonites sont pyriteuses et marneuses, y a un risque pour la marne ?
Revenir en haut Aller en bas
pulsar
Lemurien australe


Nombre de messages: 273
Localisation: Oise
Date d'inscription: 10/01/2005

MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Lun 4 Déc 2006 - 17:14

J'éviterais l'alcool à bruler à 90 %. Car le reste, c'est très souvent de l'eau, or il faut absolument que le solvant utilisé soit anhydre.
Sinon non, pas de risque en soi pour la marne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Lun 4 Déc 2006 - 17:26

comprend pas tous les mots What the fuck ?!? mais l'article semble intéressant ..... sujet à conserver Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Lun 4 Déc 2006 - 17:32

Merci Pulsar cheers
Revenir en haut Aller en bas
Eriphia
Bivalve evolué


Nombre de messages: 81
Date d'inscription: 14/02/2006

MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Lun 4 Déc 2006 - 21:48

Intéressante la technique...

Le problème que je viens de découvrir ce week end, s'attaque aux fossiles de Nippa (sorte de petite noix de coco), de Sheppey (GB). Une sorte de petits cristaux blanchâtres commence à couvrir la surface des fossiles (sinon, complétement noirs).

Vous pouvez voir le résultat ici:

http://www.sheppeyfossils.com/pages/plant_material.htm

Solutions factibles? Tremper le tout dans du loctite? clown aucune idée, mais je voudrais pouvoir conserver ces petites "graines"...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bordercollies.es
julien84
céphalopode bicéphale


Nombre de messages: 691
Age: 31
Localisation: vaucluse (84)
Date d'inscription: 04/04/2005

MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Dim 10 Déc 2006 - 15:35

hello, j'ai aussi acqui le Monoethanolaminthioglycolate 67% (40% TGS), ce produit fouete grave, impressionant !

j'aimerai savoir si c'est avec ce produit que l'on peut ariver à avoir des amonites puriteuses qui brille un max, vu sur eb.y! c koi le secret?? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
steph
Térébratule bleue


Nombre de messages: 60
Age: 37
Localisation: Jura
Date d'inscription: 16/02/2006

MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Dim 10 Déc 2006 - 18:44

Avec la dremel, la vitesse de frottement va noircir plus ou moins l'ammonite au lieu de la rendre dorée.
Le souci est que le brillant ne dure pas très longtemps et elles se ternissent lentement, mais reste dorée. Enfin, j'ai fait le test seulement cet été et je n'ai que 5 mois de recul. Et toutes les ammonites n'ont pas réagis de la meme façon, certaines se sont ternies en quelques jours.

Steph
Revenir en haut Aller en bas
http://www.TerraFossils.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Dim 10 Déc 2006 - 19:08

un petit test tout de suite pour illustrer ....

je fais ça avec une mini tres mini perceuse qui tourne trs lentement
et je pense que le résultat est aussi lié à la "teneur" en pyrite de la pièce . certaines brillent immédiatement et d'autres brillent un peu moins .

un p'tit coup avant/après d'une qui finalement ne brille pas tant que ça


un morceau d'une autre qui ne demande qu'à briller
Revenir en haut Aller en bas
julien84
céphalopode bicéphale


Nombre de messages: 691
Age: 31
Localisation: vaucluse (84)
Date d'inscription: 04/04/2005

MessageSujet: Re: Traitement des fossiles pyriteux   Dim 10 Déc 2006 - 19:51

jolie, c clair ! merci Bernard mais moi c sur des amonites de carniol moins pyritisées que les tiennes cheese
Revenir en haut Aller en bas
 

Traitement des fossiles pyriteux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FOSSILES DORDOGNE ET BOULONNAIS
» Traitement des fossiles pyriteux
» Comment nettoyer les ammonites pyriteuses?
» Fossiles pyritisés sur marne (presque ardoise)
» Vos avis sur le traitement PVD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fossiles et Mineraux :: -