AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le patrimoine minier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 14 Nov 2016 - 11:17

LA SOCIETE ANONYME DU LEVANT DU FLENU
Vue aérienne SABENA*
Le cœur du Borinage

Le site est une propriété privée et s'étend sur 44 hectares.
Acheté par un entrepreneur fils et petit fils de mineurs Monsieur Dréau a sauvé de la destruction ce témoin du passé.
Au cœur du Borinage il était le centre d'une intense activité charbonnière
Il accueille aujourd'hui  de nombreuses activités.
Je me rends à une des entrées par la rue CACHE-APRES.
<<CACHE-APRES>>une expression typiquement Boraine qui donne au site du levant du Flénu une note particulière.
Petit historique
Cache- après était une ancienne  concession (1712) rachetée par la suite ,rachat des droits sur les  houillères
d'Ostennes et Cache- Après 1782 En 1788 première association des couches de houille commune.
1835:constitution de la S.A des Charbonnages du Levant du Flénu.
Qui dit Levant dit couchant ces concessions seront réunies en 1855.
Par la suite il y eut diverses tractations pour aboutir en 1865 achat des produits du Flénu.
En1932 constitution de la S.A du Levant et des produits du Flénu et réunion des concessions.
Ces concessions réunies formeront un ensemble de plus de 7000 hectares.
1988 demande des retraits de ces deux concessions.
Je reviens un moments sur l'expression Cache-Après.
Cache voulant dire <<chercher>> Après <<sous entendu les veines de charbon>> .
Les veines dans le Borinage étaient très irrégulières et de faibles puissances il fallait alors chercher d'où le nom.

un tableau avec le nom des veines, épaisseurs  en centimètres et intervalles.(1872).
Après ces quelques explications je continue toujours sur cette rue et je longe des bâtiments qui abritaient d'énormes moteurs.




au bout de la rue l'entrée menant au charbonnage Ste Zoé.

Le chemin fait de pavés  usés par les milliers de pas des mineurs se rendant à la fosse sans oublier le charroi
en effet de nombreuses charrettes tirées souvent par des mulets venaient prendre livraison du charbon pour l'usage domestique .

Deux mineurs posant l'un avec des sabots l'autre avec des<<godasses>> bottines.

Un abris pour vélo.

Le long du mur un escalier aux marches usées celui-ci menait à la salle des pendus et aux bains douches de Ste Zoé.

Tout en continuant le chemin je longe la maison du directeur et les bureaux(bâtiments en ruines).
Plus loin je serai sur les ruines du charbonnage Sainte Zoé.
suite...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 14 Nov 2016 - 12:15

PuitsN°14 de la S.A.des charbonnages du Levant du Flénu.




La salle d'extraction et au centre  le couloir par où passait les câbles des cages.
A droite l'imposante cheminée.



Quelques photos de l'intérieur.





D'une fenêtre (ce qu'il en reste) on peut voir la maison du directeur.




La cheminée bardée d'antennes

Avec en arrière plan les ateliers.

L'intérieur de la cheminée avec une base en briques et ensuite  des plaques de béton  formant un octogone.



Les <<tombes>> des puits N°14 .Il y avait toujours deux puits l'un pour le personnel ouvrier ainsi que le remonte des berlines et l'autre servait pour l'aérage .

Sur une longueur de un kilomètre il existait,5 puits Le n°14,le 15,le 17, le 2 et le 19.
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 14 Nov 2016 - 13:52

Au centre du domaine la grande salle qui abritait les machines.
flanquées de deux jolies tours crénelées.


Des moteurs énormes assuraient de multiples fonctions,la propulsion de l'air la ventilation ,la force motrice jusqu'à 1370 mètres de profondeur.

L'intérieur (ancien manège)il abritera maintenant des expositions sur la mine.
On distingue l'imposant palan.

Et ses crochets

L'ancien et joli pavement typique des salles des machines.

Compresseur ,alternateur au fond les commandes électriques.
Juste à côté de la salle des machines se trouvait la centrale électrique aujourd'hui totalement disparue.
Ne subsiste que la sous station électrique fortement détériorée.

Au milieu il y avait deux énormes cheminées l'une pour l'évacuation des vapeurs et l'autre pour les fumées provenant de la centrale qui était alimentée au charbon.

A gauche le socle en briques d'une des cheminées.


A proximité je découvre l'entrée d' un tunnel, il menait directement à la centrale.





bouche d'aération


Des berlines chargées de charbon arrivaient par ce tunnel et repartaient à vide (double voie).

L'emplacement d'une petite cage servant à remonter et descendre les berlines.
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 14 Nov 2016 - 14:22

PUITS N°15   dit SAINT FERDINAND.
Ce puits se trouvait en face de la salle des machines.
Il fut entièrement rénové avant sa fermeture (enfoncement, équipement, appareillage pour l'évacuation du charbon....il n'échappera pas à sa fermeture comme de nombreux puits du Borinage.
Fermé le 7 février 1960.




Panorama:
Au milieu le convoyage des berlines venant du puits Ste Zoé et allant vers le triage lavoir et retour à vide.
A sa gauche le puits St Ferdinand N°15
Dans le coin droit le bureau crénelé du concierge et la rue De Cache -Après ,le long de cette rue la sous station électrique les deux cheminées de la station électrique qui se trouve en retrait et la salle des machines.Ensuite le terril Du puits n°19.
A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 14 Nov 2016 - 15:48

Puits N°17  se situant non loin du puits N°15.
Dit: Saint Guillaume. Fermé le 19 janvier 1957.
On remarque sur cette ancienne photo le départ du transport aérien amenant le charbon aux triage et lavoir.

Voici quelques photos des ruines du puits 17.




Des pilasses métalliques tordues et rongées par la rouille.

Ces escaliers totalement usés par le passage des ouvriers mineurs se rendant à la salle des pendus .

Ici se trouvait les bains douches.

Canalisation sortant du sol, elle amenait l'eau chaude au site.


Dalle du puits 17 avec des cheminées permettant l'évacuation des gaz provenant toujours des profondeurs de la mine.


A proximité la dalle du puits N°2 servant à l'aération profondeur 920 mètres.
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 14 Nov 2016 - 17:43

Le triage et lavoir des charbonnages du Levant du Flénu.

Les 5 sièges d'extractions sont desservis par un atelier de triage situé au centre du damage.
.
Sur la photo le triage est situé à gauche et la lavoir à droite.
Au milieu on aperçoit le châssis à molettes du puits N° 15 (St Ferdinand)

Le triage ,vaste hall construit sur une surface de 1500 Mètres carrés.
Une bonne ventilation est assurée sur toute la longueur au niveau de la toiture et sur les côtés.
Le charbon venant des différents sièges est amené par un transporteur à chaînes sans fin.
Il y avait 4 cribles actionnés par un moteur de 150CV.
On pouvait traiter 75 tonnes à l'heure.
Le personnel préposé à l'épierrement  est échelonné le long des transporteurs il s'agit en grande partie de jeunes filles.

Il ne reste rien du triage mais subsiste une partie du lavoir.





Des silos et on aperçoit sur 2 photos une table mobile .

Au lavage ,les eaux étaient chargées de fines particules de charbon, ces eaux étaient alors acheminées vers des bassins de décantation.
En voici les vestiges très rares de voir a l'heure actuelle ces bassins.




En agrandissant l'image on observe juste au milieu un bel écureuil.

Des goulottes permettaient l'évacuation des eaux ,on récupérait les boues noires le<< Shlamm>> qui une fois séché servait à la fabrication de boulets ou de briquettes qui alimentaient les foyers domestiques.
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mar 15 Nov 2016 - 10:19

Un petit bâtiment qui recevait les stériles provenant du hall du  triage il  se situait à proximité de celui-ci.





Les berlines chargées de roches diverses ,de terre ...partaient de ce (déversoir) vers le terril par transporteur aérien.
On aperçoit la montée jalonnée d'escaliers servant à l'entretien.

J'emprunte ce couloir qui me mènera au sommet du terril(je décrirai celui-ci par la suite).



Sur la photo on voit la cheminée du puits n°14 Ste  Zoé.



Ces pylônes supportaient la ligne électrique ,celle-ci alimentait les divers moteurs du déversoir automatique se situant au sommet du terril.
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mar 15 Nov 2016 - 10:43



Les ateliers sur un même niveau revêtus par 22 toitures en dents de scie.

Les écuries.

Elles abritent encore des chevaux ,celles-ci sont plus récentes


Cette autre partie est la plus ancienne.


Colliers et harnais des chevaux de trait de la mine.
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mar 15 Nov 2016 - 11:36

Le site du Levant possèdait plusieurs entrées et sorties.
Celle-ci menait au damage.


Derrière cette autre porte métallique les châteaux d'eau qui alimentaient tout le site.

Le long de l'entrée principale les locaux qui abritaient l'infirmerie et le laboratoire.
Je laisse diverse photos ,

Une jolie berline.

Un petit treuil.

Une bande vibrante  chargée de charbon utilisée au fond.

Salle d'extraction du puits Ste-Zoé.

Un treuil mobile  monté sur une petite locomotive.
Ce treuil servait lorsqu'il y avait un incident de  cage et pouvait servir aussi à secourir les mineurs.

Ces mineurs sortent des entrailles de la terre après une rude journée ou nuit de travail.


Au site du Levant il y eut également de nombreux enfants filles et garçons tous des martyrs de la mine.
Photos année 1890.
A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Mar 15 Nov 2016 - 12:45


Le terril du 14/15/17 est tout naturellement boisé.
Il a une hauteur de 90 mètres (156mètres au niveau de la mer)
Volume de 6.650.000 m3 ,il est en ignition partielle.



A son sommet un fort dégagement de vapeur et de gaz sulfureux prenant à la gorge.
La chaleur y est intense ,je ne sais pas garder la main au dessus d'une  des sorties .


Un joli panorama sur 360° s'offre à nous.
Il fait bon ,mais il y a une légère brume ,on distingue au loin le beffroi de la ville de Mons.


On découvre également toute une chaîne de terrils.

Dans le fond à l'emplacement du puits N°19 des stocks de gravier.
Cet autre puits du Levant du Flénu était peu rentable ,début de l'exploitation en 1835 et fermeture en octobre 1924.

Le charbonnage puits n°19 dit : La Warocquière.
Il ne reste aucun vestige des installations et le terril a été entièrement harassé.

Je terminerai ce long article en remerciant Mr Dréau  propriétaire du site qui m'a autorisé à le parcourir de long en large et aussi de bas en haut.
Merci pour les nombreuses photos qu'il m'autorise à transmettre.
Je me suis rendu 5 fois sur le domaine et dès la première fois j'ai reçu un accueil chaleureux.
Merci à Gilbert tenancier de la cafétaria et ainsi qu'à mon nouvel ami Angelo qui s'occupe bénévolement du musée de la mine.
Je suis invité à partager la fête de Ste Barbe avec eux le mois prochain.
D'autres photos proviennent du livret <<les charbonnages Borains en cartes postales>> de M Capouillez.
Je laisse une dernière photo la même que la toute première vue aérienne du site Du Levant.

Photo <<SABENA>> La Sabena était une compagnie aérienne belge  fondée en 1923 et déclarée en faillite en 2001.
Jean-Claude.












]
Revenir en haut Aller en bas
Baleine Jean-Claude
Utahraptor nain


Nombre de messages : 1411
Age : 66
Localisation : Neufvilles. Hainaut. Belgique
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Lun 21 Nov 2016 - 10:53

En page N°2 je parlais du site du FIEF de LAMBRECHIES.
Je viens de lire un article paru dans un journal de la région<<la Province>>les anciens bâtiments sont menacés de destruction.

Suite à cet article je dois apporter une rectification ,je publiais en février 2014 une photo(page 2)de ce que je pensais d'après ma documentation  être un château d'eau

Il s'agit d'un <<séparateur cyclone>> comme d'écrit dans l'article.

Coup de gueule; de nombreux actes de vandalismes anonymes se produisent chaque jour, abattre ces bâtiments témoins d'un passé  récent serait un acte de vandalisme signé par les autorités
pourquoi ne pas les  intégrés au petit square commémorant la catastrophe survenue en mai 1934 faisant 57 victimes dont 32 dorment côte à côte dans les profondeurs de la terre?.(voir article dans catastrophe minière).

<<Le principe des temps modernes consiste d'abord à négliger les édifices puis à les restaurer ou les démolir, prenez soin de vos édifices ,monuments ,nous le devons à la mémoire de ces hommes sombres ,les gueules noires ,des êtres d'exceptions>>.


 
,
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le patrimoine minier   Aujourd'hui à 11:29

Revenir en haut Aller en bas
 
le patrimoine minier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Patrimoine minier
» Le numéro 26 de la revue Histoire et Patrimoine de la commune de Mouchamps
» Le bassin houiller de la Loire
» le patrimoine minier
» Journées du Patrimoine, Montpellier, le Peyrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fossiles et Mineraux :: Pour en savoir plus.... :: Patrimoine minier-
Sauter vers: